Pauline Caylak

Bébé nourri au diot kébab et au künefe tome de Savoie, j’apprécie de me retrouver dans des situations incongrues qui amènent des rencontres impromptues.